Mardi 6 mai 2014 2 06 /05 /Mai /2014 13:25
- Par Lise

vietnam gastronomie guide blog bd voyage humour

 

vietnam gastronomie guide blog bd voyage humour

Ecrire un commentaire
Voir les 2 commentaires - Publié dans : BD
Mercredi 30 avril 2014 3 30 /04 /Avr /2014 10:37
- Par Seth et Lise
Il ne nous reste que quelques jours au Vietnam et on aimerait voir autre chose qu'Hanoi, la capitale chaotique et bruyante. Oui, mais la météo n'est pas de notre côté! On voulait aller découvrir les montagnes de Sapa, les lampions d'Hoi An ou la baie terrestre de Tam Coc... Mais il y a des vents très forts et des pluies diluviennes prévues dans ces régions. Du côté de la baie d'Ha Long c'est moyen : de la pluie fine et un ciel couvert. C'est mieux que rien.

Le gérant de notre guest-house fait aussi tour opérateur et il est plutôt sympa. On discute avec lui et il nous propose trois options : une pourrie, une hors de prix et une moyenne. Il tente de nous faire croire qu'il y a une super promo aujourd'hui et qu'il peut avoir des prix défiants toute concurrence. On comprend surtout qu'il veut à tout prix de remplir les bateaux pour toucher sa commission.(On a eu la confirmation que cette promo n'était pas si exclusive car on l'a entendu proposé la même à d'autres clients quand nous sommes rentrés 2 jours après). Après négociation on opte pour la formule moyenne : 2 jours et une nuit sur un petit bateau avec repas vietnamiens, canoé, visite d'îles et de grottes.

Le lendemain matin on vient nous chercher en mini-van. Le guide fait la gueule, les autres passagers ont l'air sympa : un jeune couple d'australien, un couple de chinois et une famille des philippines. Sur la brochure de l'offre il était marqué qu'on avait droit à une "welcome drink" (boisson de bienvenue). En effet au bout de 2 minutes, le guide nous jete à la gueule une bouteille d'eau de 20cl. Ca promet ! Ils nous demande ensuite nos passeports sans nous expliquer pourquoi. Nos questions ont l'air de l'embêter. On sent que ces deux jours vont être longs.

Après 3h de mini-van avec un chauffeur amateur de musique traditionnelle, de vitesse et de sensations fortes, on arrive à l'embarcadère bondé. Il y a des centaines de touristes, embarqués à la chaîne sur les bateaux blancs. On n'est vraiment pas habitués à ce genre de tourisme, et on est convaincus que ça nous plait pas mais dans ce cas là on n'a pas trop le choix. On suit au doigt et à l'oeil notre guide qui nous indique littéralement où et quand se déplacer. Aucune photo possible, même pas le temps de sortir l'appareil du sac. Notre petit bateau blanc nous attend aussi, en route moussaillon !

Halong-1.jpg


Arrivés dans le bateau, une table dressée nous attend et on nous invite ordonne de s'assoir. On a tous un verre (de Fanta) de bienvenue qu'on garde de côté pour le repas et on s'installe rapidement dans notre cabine grand luxe. Le guide vient toquer à notre porte et demande si il peut entrer... On pense qu'il veut nous préciser des consignes de sécurité ou whatever... mais non, il ferme la porte derrière lui et nous chuchote qu'on a eu la meilleure chambre au meilleur prix que les autres et qu'il ne faut surtout pas le dire aux passagers... Décidément, on est choyés en Asie! C'est quand même la deuxième fois qu'on nous fait le coup dans le mois! Bizarrement ce sont les deux seules fois où on a eu recours à des tiers pour nous emmener quelque part avec d'autres touristes. On imagine bien la stratégie qui consiste à éviter que les passagers se rendent compte que certains ont payé tant et d'autres ont payé plus et se sentent arnaqués et demandent des comptes à l'équipage... M'enfin, nous on ne cherche pas les emmerdes et on ne comptait pas du tout aborder ce sujet avec les autres.

Halong-14.jpg

La chambre la plus luxueuse de tout notre séjour asiatique !

De retour à la salle à manger nos boissons ont toutes disparu de la table. Bah oui ! Si on veut boire sur le bateau il faut payer. Les repas sont inclus dans l'offre, pas les breuvages. Évidemment, les petites bouteilles d'eau sont 5 fois plus chères qu'à Hanoi. Si t'as soif, il faut raquer. Et l'eau des robinets du bateau n'est pas potable... Sauf qu'en bon voyageurs à petit budget, on avait gardé précieusement nos bouteilles d'eau dans nos sacs à dos ! Haha !
Bon, heureusement, le repas est copieux et typique. Les serveurs sont sympa et les autres passagers souriants. L'ambiance est généralement bonne et conviviale! Il n'y a vraiment que notre guide qui grogne dans son coin et dont le job a l'air de vraiment le faire chier.... M'enfin c'est pas ça qui va gacher notre expérience. La navigation dans la baie est agréable. Les îlots dans le brouillard et la pluie amènent une atmosphère mystique. On se croirait dans un rêve face à ce paysage qui semble si irréel. On voit plusieurs villages flottants de pêcheurs.

 

Prochain arrêt, les grottes de Dau Go ou "grottes des merveilles". Les touristes sont tous là, il y a même des embouteillages dans les escaliers qui mènent à l'entrée des cavernes. On profite de la vue en attendant que le trafic touristique se débloque.

Halong-2.jpg

Halong-3.jpg

 

Quand on entre on est un peu déçus. C'est hyper aménagé avec des spots multicolores et des poubelles en plastiques. On s'attendait à quelques chose de moins kitsch. Notre guide nous presse pour qu'on s'installe dans un coin et qu'il nous raconte quelques trucs intéressants sur la grotte.

 

On s'attendait à une explication détaillée sur la formation de la grotte, l'histoire de sa découverte, son importance dans la culture vietnamienne... Mais non. Tout ce qu'on a eu c'est un guide de mauvais poil qui nous pointe quelques formations géologiques avec son laser.

 

"Regardez, ce truc ressemble à un éléphant. Là bas, on dirait un chien. Ici, un homme heureux. Là vous pouvez imaginer un arbre". On avait à peine le temps de faire des photos et d'observer les différentes cavernes, le guide grognait pour qu'on avance plus vite. Une mamie qui était dans notre groupe avait beaucoup de mal à suivre. Même pas le temps de poser le trépied pour faire une photo correctement.

Halong-4.jpg

Halong-5.jpg

"Ici, vous voyez un singe sur un arbre"

 

Le guide nous a ensuite montré une formation qui "ressemble à une tortue". Il nous a demandé d'y laisser une offrande en argent pour les Dieux, mais personne ne l'a écouté. On soupçonne fortement les guides de récupérer l'argent en fin de journée pour s'acheter des clopes! À moins que les dieux de la tortue de la caverne ne mangent les billets tous les matins au petit déjeuner.  À ce moment là, tout le monde dans notre groupe commençait à se poser des questions sur la qualité du service qui nous était proposé. Notre guide empruntait le laser d'un autre guide pour nous faire ses présentations (oui, tous ses collègues faisaient plus ou moins le même show) des stalactites. On aurait dit un sketch préparé à l'arrache la veille, voire carrément improvisé. C'en était presque comique. On nous prend carrément pour des pigeons et ça se ressent vraiment.

Halong-6.jpg

Quelles couleurs chatoyantes et naturelles !

 

Le guide nous presse vers la sortie où nous attendent des commerces flottants qui cherchent à nous vendre des fruits et des paquets de chips. Une buvette hors de prix diffuse le dernier tube de Shakira qui résonne dans toute la baie. Vive la mondialisation !

Halong-7.jpg

 

On part ensuite pour une exploration en canoé. On a 30 minutes, top chrono, pas une de plus ! Le guide menace de se barrer sans nous si on est pas revenu à temps. Tout est chronométré. Avec nos petits bras musclés on avance à contre-courant et on s'arrête sur des petits îlots où on se sent plus tranquilles. Les bateaux qui passent à proximité font des remous assez importants et on doit réaliser un exercice d'équilibre de haute voltige pour ne pas se retourner! La chute a été frôlée à plusieurs reprises, on s'est fait des bonnes frayeurs mais au final c'était drôle puisque tout ce qu'on craignait c'était de se retourner dans l'eau à 10° (au mieux au milieu de la baie d'Ha Long, au pire contre les rochers tranchants)...

Halong-16.jpg

 

La bruine s'arrête et la baie nous montre un nouveau visage. Mais pas le temps de profiter, les 30 minutes sont écoulées.

Halong-8.jpg

 

Il est temps pour nous d'aller explorer une autre île avec l'ensemble des passagers. On peut y faire une petite promenade, la vue au sommet promet d'être inoubliable et le guide nous glisse à demi mot qu'on pourrait y apercevoir des singes si on est très chanceux ! Il y a aussi une petite plage pour ceux qui voudraient bronzer... sous la brume.

 

On choisit de monter au sommet de l'île. Et là surprise ! On a été super chanceux! On a bien vu des singes! En même temps c'était pas compliqué puisqu'ils sont en cage, vivant dans leurs déjections...On a vraiment l'impression qu'ils sont maltraités. Notre guide s'est encore bien foutu de nous.

Après 10 minutes de marche sur un chemin pas balisé du tout, on arrive en haut de l'île où la vue est spectaculaire.

Halong-9.jpg

Halong-10.jpg

Halong-11.jpg

 

On aurait aimé y voir le couché de soleil, mais les nuages en ont décidé autrement. Il fait froid, brumeux et humide. Il est déjà temps de rentrer au bateau pour le repas du soir.

Halong-12.jpg

 

Avant de manger, on a le droit à 30 minutes (pas plus) d'eau chaude pour se laver. On nous annonçait une soirée karaoké de folie à chanter en vietnamien, mais on a eu le droit à... rien du tout !

Par contre, en se promenant sur le bateau avant de se coucher et en essayant de voir la lune, on a vu notre guide et l'équipage sur une petite embarcation attachée à l'arrière du bateau en train de passer une bonne soirée autour d'une table à fumer des clopes et jouer aux cartes... Au moins la soirée n'était pas pourrie pour tout le monde...

 

D'ailleurs, ce n'était pas plus mal que ce karaoké n'ait pas eu lieu, on a pu apprécier le calme de la baie à la nuit tombée. La brume s'était dégagée et on voyait les étoiles et la luminosité de la lune laissait entrevoir quelques rochers. Décidément cet endroit est vraiment propice à la rêverie à partir du moment où on fait abstraction de tout l’artificiel qui y a été apporté.

Halong-13.jpg

 

Le matin, la brume est revenue, pas de levé de soleil à l'horizon (on commence à détester les nuages), mais un petit déjeuner copieux (avec des enveloppe marquées "tips" posées sur la table) et une navigation douce aux milliers des îles de la baie pour rentrer sur la terre ferme.

Halong-15.jpg

 

On est tellement lent qu'on se fait rattraper par des petit bateaux où des marchands veulent encore nous vendre des chips. Apparemment c'est le best seller du coin !

Halong-17.jpg

 

Notre guide nous rejoint sur le pont supérieur pour nous dire qu'on rentre et qu'on a quartier libre! Un des passagers (qui commençait visiblement a en avoir marre qu'on se foute de notre gueule) lui a répondu un truc du style "quartier libre, pour faire quoi? On est coincés sur un bateau!". Ça nous a tous fait rire, sauf le guide... il s'en est sorti en nous livrant une information de la plus haute importance : "Regardez là bas, il y a un îlot qui ressemble aux parties intimes d'un homme heureux". Puis il est redescendu jouer à Candy Crush sur son smartphone.

Halong-18.jpg

 

Avant de quitter la baie d'Ha Long, on passe devant les deux îlots emblématiques représentant des coqs qui s'embrassent ou des coqs qui se battent. Chacun choisit l'interprétation qui lui parle le plus. Les bateaux font même la queue pour se rapprocher au plus près de la formation géologique.

Halong-19

 

De retour sur terre, on avait un dernier repas dans un resto avant de reprendre la route. En attendant notre van, des vendeuses de bijoux veulent nous vendre des panoplies complètes... Notre van arrive et nous ramènera sains et saufs à Hanoi. La conduite au Vietnam est vraiment spéciale. C'est complètement normal de doubler alors qu'un bus arrive en face et de se retrouver à 3 ou 4 côte à côte sur une route à 2 voies...

  Pour le prochain "Fast and Furious", ils peuvent recruter des acteurs au Vietnam!

 

En bref, la baie de Ha Long nous laisse un petit goût amer. C'est beau et (presque) unique, mais exploité au maximum. On se sent vraiment comme des portes-feuilles sur pattes, déplacés à la chaîne. Le système est bien rodé et n'est pas prêt de s'arrêter! D'ailleurs les quelques dizaines de kilomètres de route qui arrivent au port de Ha Long sont en travaux. Ils élargissent la route pour pouvoir accueillir encore plus de touristes à l'avenir! Bon courage aux prochains!

 

Pour une expérience plus sympa, il faut opter pour l'option la plus chère avec des bateaux luxueux et des guides plus compétents. Il y a aussi la possibilité de partir de Cat Ba qui a un parc national magnifique, pour se promener ensuite en canoé ou bateau au Sud des îles, bien moins exploitées et offrant de magnifiques plages. Mais ça demande un peu plus de temps (ne serait-ce que pour arriver à Cat Ba).

 

Le saviez-vous ?

• Il y a 1969 îles dans la baie

Ha Long veut dire descente du dragon. La légende veut que ce soit un dragon qui ait formé ces îlots.

Les cavernes étaient occupés par l'humain il y a 4000 ans

Tous les bateaux qui naviguent sur la baie doivent être peint en blanc depuis 2012

Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires - Publié dans : Vietnam
Samedi 26 avril 2014 6 26 /04 /Avr /2014 09:37
- Par Seth et Lise

sKroll.jpg

Hanoi #3

______________________

 

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

blog voyage hanoi vietnam photo couple asie

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires - Publié dans : Vietnam
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés