Vendredi 27 février 2009 5 27 /02 /Fév /2009 03:16
- Par Seth

Alors alors, quoi de neuf ici?

 

Pas grand chose.

On bosse de temps en temps, parce qu'apparemment notre boss a des problèmes de santé et il va souvent à l'hopital à Melbourne.

 

Du coup on passe nos journées a essayer de s'occuper sur place (pour économiser l'essence) et aussi parce qu'il y a toujours des incendies dans le coin.

 

Je me suis mis à la lecture d'un bouquin que j'avais ... "emprunté" ... au tout premier camping (Corindi beach) où on s'était arrêtés au début de notre périple à bord de MacFly. Un livre écrit par un conducteur de taxi à Sydney pendant la période des J.O. de Sydney en 2000. C'est fort parce qu'il cite souvent des noms de rues pour situer l'action et je reconnais plein d'endroits où on est passés et qui nous sont devenus familiers... On a quand même été des "sydneysiders" pendant 3 mois!

 

Pendant ce temps, Lise lit des magazines people (plus précisément "NEW WEEKLY") ce qui lui permet, même paumée à Shepparton, de suivre la vie passionnante et trépidante des stars (et moi j'peux continuer à mater Paris Hilton), mais bon elle fait ça sérieusement parce qu'elle a toujours son petit dictionnaire à côté pour traduire les mots qu'elle ne comprends pas... au moins ça sert à quelque-chose.

 

Je m'occupe aussi à apporter des petites améliorations à la voiture parce qu'on pense partir bientôt et autant avoir le plus de confort possible parce que la suite du voyage s'annonce longue.

En effet, si tout se passe bien, on prévoie de passer par des plages de rêve, des petits villages de pécheurs typiques, des mines d'or et d'opale, des villes fantômes, des parcs naturels, du désert, des cratères de météorites, des formations géologiques, des îles, des animaux dangereux, des traces préhistoriques, des territoires aborigènes, des routes infinies, des restaurants délicieux, des lieux sacrés, des villes multiculturelles... Tout ça en environ 5500km... qui nous emmènera à l'autre bout de l'Australie.

 

Bref, on a plutôt hâte de repartir sur la route et de quitter Shepparton, surtout qu'il parait qu'il y a un psychopathe qui rôde dans le coin.

 

 

 

hihi, quand on dit qu'on se fait chier... On a fait ça hier soir en 5 minutes pour tuer... le temps, hinhinhinhin

 

D'ailleurs niveau bouffe, on se fait des bons petits plats, et de temps en temps Diane nous apporte à manger (les australiens mangent à 18h) ce qu'il y a en trop pour eux. Comme ça on a eu droit à des desserts, du rôtis de porc, de la quiche, du maïs grillé et toujours autant de fruits/légumes à volonté.

 


 

Mais ça ne nous empêche pas de faire des courses... et on s'est enfin décidés à aller faire un tour dans la fameuse usine Campbell's Soup


qui est à 1 minute de route de "chez nous". On a acheté 4 soupes, comme des p'tits vieux alors qu'il fait quand même 38°C...

 


 

Mais comme disent les mères-grand, ça nous donne des forces pour travailler et on en a besoin parce que le picking c'est physique.

Dernièrement on a du ramasser des prunes, mais les arbres étant super hauts et peux garnis, j'ai eu le privilèèèèèèège de cueillir avec une "power-ladder" : une sorte d'échelle mécanique qui te secoue dans tout les sens et qui fait du bruit, mais qui reste super pratique.

 

 

 

A la fin de la journée j'avais l'impression d'être bourré et d'avoir le mal de mer tellement j'avais été secoué toute la journée.

 

Vu que j'étais dans cette machine, c'est Lise qui conduisait le tracteur, et elle a eu son premier accident de sa vie au volant! Elle a pris un virage trop serré en changeant d'allée, la remorque avec les bins a tapé dans le premier arbre de l'allée et comme elle gardait le volant tourné elle s'est mangé un autre arbre avec l'avant du tracteur... Mais elle a eu le bon reflex: débrailler! Parce que vu la puissance du tracteur, elle aurait pu arracher l'arbre. J'suis vite arrivé pour sortir le tracteur et ni vu ni connu on a reprit le boulot et Lise (un peu traumatisée) a quand même continué à conduire correctement.

 

 

_____________________________________

THE FAMOUS AUSTRALIAN INSOLITE THING OF THE DAY

 

 

La plaque la plus nulle du monde.

 

Depuis qu'elle lit des magazines people, Lise se prend pour une star.


Ecrire un commentaire
Voir les 8 commentaires - Publié dans : Vidéo
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés