Samedi 30 mai 2009 6 30 /05 /Mai /2009 10:59
- Par Seth

Aujourd'hui, c'est mon day off, journée de repos bien méritée après 52h de travail dans la semaine et surtout la soirée d'hier au resto qui comptait 320 personnes, c'était la folie en cuisine.

 

Lise aussi mériterait un peu de repos... depuis dimanche dernier elle est serveuse dans "mon" resto. En cumulant ses deux jobs, elle bosse environ 65h par semaines et se tape des journées de boulot de plus de 10h. A peine fini son job de vendeuse à la boutique, elle trace à l'auberge se changer, et prend un taxi (18$) pour aller faire serveuse au resto. C'est pas bon du tout pour son coeur, mais elle a pas trop le choix...

 

En plus, notre séjour touche "presque" à sa fin... ça fait maintenant 8 mois qu'on est parti de France. On compte bosser encore 1 mois à Darwin, ce qui nous laisserai 3 mois à profiter de la fin de notre aventure. On a quelques idées de ce qu'on aimerait faire, mais y'a rien de bien défini pour l'instant, a vrai dire, on bosse tellement et on se voit tellement peu qu'on a même pas le temps d'organiser tout ça.

 

Avec tout ça, on a pas non plus le temps ou le courage d'arpenter les rues de Darwin, appareil photo en main.

 

Alors pour donner un peu de valeur à ce pauvre article, j'ai fais une petite sélection de diverses photos plus ou moins intéressantes.

 

Mitchell Street, la rue principale de Darwin by night:


Ouai, y'a pas grand chose à faire, et pourtant c'est là qu'il y a les hotels, malls, restos...

 

Des gâteaux kitsh (j'me demande si ils sont pas en plastique en fait... parce que ça fait presque 3 semaines qu'ils sont là...)

 

Il faut savoir que les rues sont super longues ici, c'est encore Mitchell Street, mais dans la partie habitations/bureaux/petits commerces.

Sympa le trottoir/sentier.

 

La plaque d'immatriculation d'un orthophoniste ou d'un prof de maternelle, ou d'un analphabète.

 

Un cimetière australien: un terrain vague en bord de route (sans clôture) avec des pierres tombales éparpillées.

 

Le genre de bestiaux qu'on voit régulièrement en ville (un lézard de 60cm)

 


Pour changer des classiques "wash me" (lave-moi) ou "also available in white" (existe aussi en blanc), voila une inscription sur voiture sale originale qui dit "I wish my girlfriend was this dirty" traduisible par "j'aimerai que ma copine soit aussi 'crade' "... pour rester poli.

 

Une chauve-souris qui devait avoir un dysfonctionnement de radar qui s'est faite griller en touchant des câbles électriques.

 

Dans les rues on trouve des arbres (qui poussent normalement dans les zones marécageuses il me semble) qui ont l'air d'avoir des centaines de troncs. Après observation, ce type d'arbre à la particularité d'avoir des branches qui "poussent" vers le bas, huhu. En fait à l'origine il y a un tronc, puis des branches tombent des sortes de lianes qui une fois touchant le sol s'enracinent et grossissent. Tout ça pour améliorer la stabilité de l'arbre dans un sol vaseux, j'imagine... c'est beau la nature.

 

 

Anecdotes en vrac:

 

- On a appris qu'Obbie (notre fidèle compagnon de Shepparton) était morte :(

 

- A l'auberge ils passent tout le temps les mêmes CD, (surtout celui des Red Hot Chilli Peppers), alors au bout de 5 semaines ici, on commence à péter les plombs.

 

- Au boulot, j'me suis pris du produit chimique sur la jambe, ce qui a fait fondre mes poils, merci pour l'épilation partielle.

 

- A l'auberge, y'a un "sundeck", c'est une terrasse destinée au bronzage (sur laquelle on a une bonne vue depuis la chambre, héhé)... endroit prisé des mâles de l'auberge pour la drague puisque qu'on y trouve de temps en temps des femelles tellement fauchées qu'elles n'ont même pas de quoi s'acheter un haut de maillot.

 

- J'ai étais au cyber pour envoyer par fax l'autorisation d'utiliser ma photo de Minü pour le livre sur les LOLcats, et pendant que j'écrivais le numéro sur un bout de papier, le mec ne s'est pas gêné pour lire le document... Et là il s'est retourné et il me sors un truc genre "fuck, mate, this is fucking cool" et me tend la main pour me la serrer comme si j'étais Terry Richardson... Le mec me raconte qu'il adore les lolcats, il était à fond!  Bref... c'est difficile à gérer la gloire quand même...

 

- Dimanche dernier au resto, Lise avait un peu la pression pour son premier jour parce qu'il y avait une soirée organisée pour 250 personnes avec concert privé... la bouffe et le service devaient être irréprochables puisque l'association qui a organisé ça a quand même déboursé un million de dollars pour la soirée.

 

 

 


 

Oulala c'était passionnant cet article!

Heureusement que personne ne lit... a en juger par le peu de commentaires...

J'aurai peut-être du mettre des photos des nanas du sundeck en topless

Ecrire un commentaire
Voir les 20 commentaires - Publié dans : Australie
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés