Tous les voyageurs qui y sont allés vous le diront : on voit beaucoup d’oiseaux au Vietnam ! Non pas dans les réserves naturelles, mais dans les villes du pays. Nichés dans de petites cages en bois, on en trouve à tous les coins de rue.

oiseaux cage arbre vietnam

Le Vietnam et les oiseaux, toute une histoire…

La passion des vietnamiens pour les oiseaux est née dans le bouddhisme. Libérer un oiseau sauvage, c’est bon pour le karma et pour la santé ! Avoir un oiseau en cage chez soi est donc pratique pour contrer une maladie ou rééquilibrer sa vie après un acte malveillant. C’est ainsi que ce petit animal est entré dans la vie quotidienne des vietnamiens !

Les oiseaux de cérémonie bouddhiste, l’envers du décor

D’après les textes sacrés, relâcher un animal sauvage est un geste de compassion. Un tiers de la population du pays a déjà effectué une libération d’oiseau dans le cadre d’un rite religieux.

Ces oiseaux sont la plupart du temps achetés sur un lieu sacré. Ils sont conservés dans de piteuses conditions, dans de toutes petites cages. Beaucoup meurent de maladie. Après la libération, ils sont rattrapés très facilement car ils sont épuisés et désorientés. Les quelques oiseaux qui arrivent à s’en sortir meurent souvent rapidement, étant relâchés dans un environnement différent de leur habitat naturel. L’institut de surveillance d’épidémie animale de Guangzhou estime que le taux de mortalité des oiseaux de cérémonies est de 90%.

birdzy

Les oiseaux ornementaux du Vietnam

L’explication principale que nous ont donné les vietnamiens sur la présence des oiseaux en cage en ville est « parce-que c’est joli ». Les beaux oiseaux, c’est de la déco ! La ville est grise et polluée, la nature laisse place au béton. Les locaux ont donc décidé de ramener un peu de nature grâce aux oiseaux sauvages. Certains mettent des bibelots ou des plantes à leurs fenêtres, d’autres des oiseaux ! Des collectionneurs passionnés existent dans tout le pays : avoir le dernier oiseau à la mode ou un tout nouveau coloris n’a pas de prix !

oiseaux ornement vietnam

Les oiseaux chanteurs

Lors de notre séjour au Vietnam, le vacarme continu des rues nous a fait passer des nuits courtes accompagnées de migraines. Les klaxons sont incessants, de jour comme de nuit. Pour échapper à tout ça, des vietnamiens achètent des oiseaux chanteurs. Certaines espèces sont plus talentueuses que d’autres. Des rencontres entres passionnés ont lieu dans les parcs ou les cafés. On y passe des CD pour apprendre de nouveaux chants aux oiseaux. Il faut 3 mois en moyenne pour qu’un petit piaf apprenne une nouvelle façon de chanter. Plus l’oiseau est talentueux, plus on peut le revendre au prix fort. Dans les petites ruelles de la ville, il n’est pas rare d’entendre un